Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lubies - Page 5

  • ...

    Il arrive, parfois, me dit-il, qu'une femme en rouge chante "Rockin' back inside my heart." Il n'y a jamais eu personne- Non. Personne. Jamais.- pour la regarder pleurer, cette fille, alors voilà, elle chante. Il arrive, parfois, que David Lynch filme l'amour en train de naître sous vos yeux pas encore habitués aux séries dont vous raffolez tant, aujourd'hui. L'amour en train de naître sous vos yeux, alors, ça pourrait ressembler à une truite au clair de lune. Une truite qui aimerait enfin souffrir la passion, et surtout ailleurs que dans ces eaux claires où l'ennui clapote contre le rêve américain que le sel des grands espaces n'épice plus depuis des lunes. Oui mais je vous parle d'une truite au clair de lune dont la flamme intérieure est déjà tellement vacillante. Tellement vacillante... Il arrive, parfois, que le polystyrène ne meure jamais. Et que tu ailles toujours vers les gens tandis que je pars dans l'autre sens...

     
     
     
  • Ce genre de petites loyautés assommantes...

    Il était une fois un rêve...

    Avant de vous rendre compte

    qu'il s'agit bel et bien d'un rêve,

    vous êtes anesthésié;

    et alors que vous pensiez être dans une maison

    de toute première classe,

    vous réalisez soudain qu'il s'agit encore

    d'un de ces rêves noyés dans une aube sans queue ni tête...

    Et tout ça se passait, il y a fort-fort longtemps,

    au milieu de ces années cinquante 

    qui ont toujours eu un faible pour le conformisme

    et le genre de petites loyautés assommantes

    à cause de quoi,

    je veux dire,

    si vous aviez vécu une époque aussi mortelle, 

    l'envie vous serait sûrement venue

    de voler leur nourriture aux enfants

    pour les tuer par la dénutrition,

    aux seules fin de devenir

    une femme ou un homme célèbre

    grâce à cela. 

    Mais bien sur, je plaisante.

    Et bien sur je préfère et de loin,

    les rêves un peu plus timides

    mais d'une grande personnalité.

    Et quel sourire!

    Et cette diction exceptionnelle! 

    Mais il était une fois ce rêve...

    et tout cela se passait un de ces matins

    où ma tête était en résidence dans mon cul...

     

     

     

     

  • ...

    Je pense qu'il va pleuvoir

    aujourd'hui,

    mais plus tard.

    Et qu'alors le ciel va se mettre,

    un peu après,

    à ressembler à un gros sac très souriant...

    Hier soir, vois-tu...

    comme si les pistes

    s'étaient soudain refroidies...

    La chaleur descendait

    de plus en plus bas

    dans ce cauchemar.

    Elle creusait bien après les dernières boues...

    La chaleur descendait

    de plus en plus profond,

    convaincue que la bonté n'existait plus...

    A chaque fois, cela devenait

    de plus en plus difficile, pour elle,

    de remonter...

    C'était un cauchemar

    dans lequel les plans fixe s'enchaînaient

    jusqu'à cette suite de ralentis

    censés sublimer ce moment dramatique

    où un vieux manchot et son bec de lièvre,

    butaient sans cesse

    sur un choix de mots intéressants...