Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elle disait: le peuple, vous en avez plein la bouche...

Les rêves nous glissent

entre les doigts...

C'est l'heure de l'eau sale

et tu erres dans

ta cuisine,

la braguette ouverte. 

Tu aimerais mettre

au garde à vous

des images rassurantes.

Par exemple,

tu songes aux seins

de ton ex.

Toi aussi, tu as pu

y croire avant

qu'ils ne disparaissent...

Elle disait: le peuple,

vous en avez 

plein la bouche.

Des idées de révolution

attendent patiemment,

sur le bout de vos

langues,

deux ou trois

indications

de mise en scène. 

Mais mettre en scène,

après tout,

c'est aussi comprendre

ce que disent 

les personnages,

ce qu'ils pensent,

ce qu'ils pourraient aussi

ressentir si on

prenait la peine

de leur laisser

la parole.

Elle disait: le peuple,

tous les matins,

tu te lèves, tu ouvres

la bouche

et tu craches ton film

sur le trottoir. 

Et puis, un beau jour,

on ne sait même plus

par où ça

commence,

ni comment elle finit,

cette histoire-là...

Les rêves nous glissent

entre les doigts.

C'est l'heure de faire

la vaisselle...

 

Écrire un commentaire

Optionnel