Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les urgences de l'hiver...

La pluie ne sera plus

jamais seule.

Tu m'expliques-

toujours tes explications

pour tout-

que la nuit sera 

longue. 

Notre amitié est vaste.

Aussi vaste qu'une aire

d'autoroute,

juste avant un départ

pour le bord de mer...

Tu piques une dernière

cigarette

dans le paquet d'un vieux

complice

que la mélancolie

préoccupe. 

"Regarde...même l'argent

se laisse pousser 

la barbe."

Tu dis ça l'air de quelqu'un

qui en a un peu assez,

à force, 

d'être toujours gentil

avec la mauvaise

personne. 

Il y a deux sortes de mélancolie.

Très différentes par le ton

et la technique.

Et nos soifs de bêtes molles

peinent à faire

mousser le vieil onirisme 

de dauphin-

sais-tu que c'est onirique,

les dauphins?-,

quand la crise de la quarantaine

s'intensifie

dans les urgences de l'hiver... 

 

Écrire un commentaire

Optionnel