Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Westerns Miniatures (5)...

 

 

 

Tout petit, déjà…

Je suis, encore un peu, cet enfant des hautes plaines, élevé aux westerns familiaux, grandi pour moitié à la ferme. Il est temps, je pense, d’aller flâner une dernière fois le long des clôtures éternelles de l’enfance. Il est temps de repartir affronter ma nuit. L’enfance. Ses secrets. Ses petites joies à la sauvette. Ses pistes. Ses sentiers tordus. Ses venelles où flottent ces odeurs fortes, ces fumées abondantes. Si j’arrivais à seller mon cheval, je sais plus trop comment on fait mais si j’arrivais à mettre assez d’intention dans chacun de mes gestes alors- oui si seulement j’arrivais à seller mon cheval, alors, lapin, peut-être bien que tu pourrais me laisser y retourner. Parce que je te promets d’en revenir sain et sauf. Parce que je te promets d’éviter les balles. Parce que je t’aime, lapin. Que je pourrais être ton meilleur ami, après ça. Que je pourrais même être ton chien, après ça. Parce que… Laisse-moi seulement essayer de seller mon cheval, lapin.

…l’idée, alors, c’était de disparaître…

Commentaires

  • Pour une fois, j'ai reconnu le film sur la photo, c'est "The far country " d'Anthony Mann , en français "Je suis un aventurier" . Comme tu le dis, j'a été élevée aux westerns familiaux, j'avais bien aimé celui-là , parce que les chercheurs d'or, l'Alaska , la française qui se retrouvait là bas tu sais pas trop pourquoi ... ça ouvrait des perspectives . Beaucoup d'espace aussi on respirait bien . Plus tard j'ai vu la VO, avec la voix si particulière de James Stewart . Pas sympa d'ailleurs son personnage ; mes préférés restent les deux vieux ivrognes dont j'ai oublié les noms . Les gens ne regardent plus de westerns aujourd'hui , ils préfèrent aller voir l'Ouest pour de vrai . Quelle idée !

Écrire un commentaire

Optionnel